mercredi 3 décembre 2008

La trilectique ou la matière noire

par Jacques Vacquier

La trilectiqueLa trilectique interroge autant par sa modernité que par la novation que constitue l’approche et la prose de son auteur. Accessible à tous les esprits curieux, écrit en langage courant et clair, il amène cette nouvelle théorie physique de la matière et de l’univers à la portée du plus grand nombre.

Il pose la question essentielle des trois dimensions de la lumière, et la refondation ainsi induite de la physique nous fait vivre un bouleversement de la réalité (…). Les 85 pages de théorie suivies par un très impressionnant lexique de 125 pages, font le tour d’une question que seul Newton puis Einstein, à qui l’ouvrage est dédié, avaient osé aborder. Les scientifiques ont longtemps expliqué le fonctionnement de l’univers par l’atome. Les études des astrophysiciens et cosmologistes tendent à montrer que l’univers ne serait composé qu’à 4 % d’atomes formés au moment du big-bang, le reste relevant de la "matière noire" qui échapperait aux lois physiques connues.

Les deux conceptions actuelles de l’univers qui semblent aujourd’hui fortement antagoniques : "matière noire" et "trilectique" peuvent-elles cohabiter ? Pierre Escaffre qui qualifie d’ailleurs la première de "pittoresque" dans son lexique, peut seul apporter une réponse depuis la disparition de l’astronome Fritz Zwicky (1898-1974) bien sûr "ignoré" de La trilectique. On se plaît d’ailleurs à rêver à la confrontation qui aurait pu être celle des deux théoriciens que deux générations et l’approche de l’univers séparent.

« La trilectique ». Pierre Escaffre.
    Pour une nouvelle théorie de la matière et de l’Univers.
20 € 50 aux Éditions l’Harmattan. (Publicité gratuite)
------

Aucun commentaire:

- CNRS actualités : Physique 1

- CNRS actualités : Physique 2

Contact - Remarques - Échanges - Avis - Informations

  Envoyer un courrier électronique à l’adresse suivante : trilectique@orange.fr 
Merci également de bien vouloir signaler tout lien défectueux.